L'assainissement collectif

Définition

Le régime d'assainissement collectif s'applique aux zones dans lesquelles la population et/ou les activités économiques sont suffisamment concentrées pour qu'il soit possible de collecter les eaux usées pour les acheminer vers une station d'épuration.

Il s'applique d'une part aux agglomérations dont la taille est supérieure ou égale à 2.000 EH et d'autre part aux agglomérations dont la taille est inférieure à 2.000 E.H. pour autant qu'à l'intérieur de celles-ci, une des situations suivantes se présente :

  • il existe une station d'épuration collective existante ou dont le marché de construction a été adjugé à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté ;
  • septante-cinq pour cent des égouts sont existants et en bon état, ou cette situation se vérifiera à terme;
  • il existe des spécificités environnementales qui justifient que l'agglomération soit soumise à ce régime d'assainissement.

88% de la population en Wallonie est soumise au régime d'assainissement collectif aux Plan d'Assainissement par Sous-bassin Hydrographique (PASH).  La très grande majorité de cette population se situe dans des agglomérations de 2.000 EH et plus pour lesquelles l'ensemble des ouvrages de collecte et de traitement sont existants ou en cours de finalisation.

Concernant l'assainissement des agglomérations de moins de 2.000 EH, toutes priorités confondues, un budget de 335 millions d'euros a été consacré au travers des différents programmes d'investissements de la SPGE. 52% de ce budget a déjà été engagé, le solde est à l'étude. Au-delà, il restera encore à définir le traitement approprié pour 329 agglomérations de moins de 2.000 EH en fonction des priorités environnementales dictées par les plans de gestion par district hydrographique.

Principe général

En Wallonie, en assainissement collectif, les eaux usées sont collectées par des égouts puis des collecteurs pour les épurer dans une station d'épuration.

Egout

Le réseau d'assainissement débute au niveau du raccordement de la maison au réseau communal d'égouttage. Les égouts sont conçus en premier lieu pour l'évacuation des eaux usées. En Wallonie, le réseau d'égouts est souvent chargé d'évacuer également les eaux pluviales des toitures et voiries. On parle dans ce cas d'un “réseau d'égouttage unitaire”. Lorsque les eaux usées et les eaux de pluie sont collectées séparément, on parle alors d'un ”réseau d'égouttage séparatif”. Dans ce cas, il est aussi nécessaire qu'à l'intérieur des maisons les eaux soient également séparées et raccordées sur les bons réseaux.

Collecteur d'eaux usées

Un collecteur reprend les eaux usées de plusieurs réseaux d'égouts pour les conduire à la station d'épuration. Dans le cas d'égouts unitaires (c'est-à-dire reprenant à la fois les eaux usées et les eaux de pluie), un dispositif de limitation des débits (déversoir d'orage) est installé de manière à ne conduire à la station d'épuration qu'un débit fixé. Le débit excédentaire (la surverse) est évacué dans un cours d'eau voisin. Le système est calculé de manière à ce que la pollution présente dans cette eau soit fortement diluée et que ce rejet puisse être supporté par le milieu aquatique. Dans certains cas, ces débits excédentaires sont stockés en vue de leur traitement ultérieur dans des bassins dits ”de première pluie” ou sont traités directement dans des systèmes d'épuration spécifiques (traitement des eaux de pluie).

Stations de pompage

Dans le réseau d'assainissement les eaux s'écoulent habituellement de façon gravitaire. Lorsque le terrain n'a pas suffisamment de pente naturelle ou si un obstacle doit être franchi, on installe des stations de pompage et des conduites sous pression pour transporter l'eau usée vers la station d'épuration. Un réseau d'assainissement bien conçu ne comporte que le strict minimum d'installations de pompage, de façon à limiter les consommations d'énergie que le relevage des eaux nécessite.

Station d'épuration

La station d'épuration est la partie la plus visible du système d'assainissement. Les eaux usées y sont traitées, habituellement suivant un processus biologique naturel. Au terme du traitement, l'eau épurée est suffisamment propre pour être rejetée dans un cours d'eau. En aucun cas, en Wallonie, les stations d'épuration d'eaux usées ne produisent de l'eau potable.

08/05/2017

Les autres articles